ACTUALITES   |   REVUE DE PRESSE   |   CONFERENCES   |   FORMATION CONTINUE   |   NOUVEAUX PRODUITS
INTERVIEW/DEBAT   |   COURRIER DES INTERNAUTES   |   QUARTIER LIBRE   |   ACTUALITES DES SORTIES
 
 
 
L'EDITO DE LA SEMAINE
 
 

LA REFLEXION DU MOIS

Les combats d'idées ont toujours prévalu sur les combats idéologiques. La seule arme de l'actualité dentaire restera le stylo qui continuera à propager des idées destinées à faire réfléchir les professions médicales et les autorités qui les "étranglent" sur les meilleures solutions pour faire progresser les progrès de la science.

Ces mêmes autorités qu'elles soient religieuses, politiques, syndicales ou de santé doivent comprendre que du débat naît le progrès, que de la contestation naît la réflexion et que de la caricature de leurs idées naissent les plus belles avancées de notre histoire !

LE BILLET DE MAUVAISE HUMEUR DU 19 JANVIER 2015

La nouvelle équipe de la SOP ayant décidé d'instaurer une nouvelle ligne éditoriale m'a informé qu'elle souhaitait supprimer le billet d'humeur que je publiais mensuellement dans le JSOP : cette décision est elle consécutive à des pressions internes ou externes ou à une réelle volonté de changement.....peu m'importe, car je ne dirai jamais "LA SOP M'A TUER" étant donné que seule la mort tue, alors que les écrits restent !

Cette décision, qui a dû faire plaisir à toutes celles et ceux qui au sein du conseil d'administration de la SOP, réclamaient depuis fort longtemps mon éviction du JSOP, va priver la profession de la seule voix discordante de la profession qui osait écrire et dire haut et fort ce que la majorité des praticiens pensaient tout bas.

J'ai donc pris la décision de publier un bulletin de "mauvaise humeur" HEBDOMADAIRE sur le site de l'actualité dentaire qui remplacera l'édito habituel

Je tiens à remercier tout particulièrement les 2 seules personnes qui n'ont jamais muselé ni mon stylo, ni ma pensée au sein de la SOP, à savoir MEYER FITOUSSI et PHILIPPE SAFFAR, qui m'ont toujours défendu vis à vis de toutes les instances de la profession et qui m'ont laissé écrire en toute liberté car ils avaient compris que je menais des combats justes et précieux pour défendre la profession vis à vis de toutes les attaques auxquelles elle était soumise.

Je tiens à remercier également toutes les instances, syndicales, professionnelles et syndicales qui bien que n'étant jamais d'accord avec la plupart de mes écrits, ne m'ont jamais intenté de procès malgré mes attaques certes justifiées mais parfois très virulentes, preuve que la France est un pays de liberté, au sein duquel la presse est libre de tout écrire et de tout dénoncer.

J'adresse enfin un remerciement tout particulier au Président de l'Ordre National des Chirurgiens Dentistes, Christian Couzinou, que j'ai souvent "égratigné" mais qui, je le sais, ne m'en n'a jamais tenu rigueur  

Voici donc, ce PREMIER BILLET DE MAUVAISE HUMEUR !

CCAM, CRISE, LOI MACRON, TIERS PAYANT, UNIVERSITE PESSOA....WHAT ELSE !

Quoi que puisse écrire dans le Bulletin d'Information de Décembre 2014, le Président de l'Ordre Départemental des Chirurgiens Dentistes des Hauts de Seine, l'entrée en vigueur de la CCAM ne nous a rien apporté mis à part des rejets de feuilles de soins ou de télétransmission d'actes, des complications administratives, des frais conséquents (ordinateurs, logiciels, honoraires informatiques), des suppressions de remboursements d'actes et de prothèses courants, aucune avancée sur le plan purement scientifique....Le même Président  fait part de son unique satisfaction, à savoir que "nos actes sont enfin des actes médicaux" ! Incroyable, avant de lire cette phrase, je pensais que je, que nous réalisions des actes culinaires, ou de boucherie, ou de plomberie, ou tout simplement des actes de bricolage ! Mes 5 ou 6 années d'étude m'avaient quand même fait prendre conscience que pendant 40 années ou plus, j'allais réaliser des actes destinés à améliorer ou réparer la santé de mes concitoyens !

Certes, à présent, tous mes actes, y compris ceux non remboursés (qui sont plus nombreux qu'auparavant), ont un code à 4 lettres et 3 chiffres....la belle affaire !

Ce qui importe les patients , reste et restera toujours la sempiternelle préoccupation : combien cela va t'il me coûter ? Mais ça, nos instances professionnelles, nos politiques s"en moquent : leur seule préoccupation reste et restera toujours la propagation de LEUR PENSEE UNIQUE coupée des réalités du peuple !

La CRISE : les récentes tueries ont fait remonter les côtes de popularité de notre cher Président et de son Premier Ministre...le malheur des uns fait toujours le bonheur de certains autres...si au moins cet infime bonheur servait à faire prendre conscience à nos femmes et hommes politiques qu'en France en 2015, il y a des problèmes, de vrais problèmes dans les banlieues, à l'école, dans la société, au sein de la justice, les victimes de ces derniers jours auront au moins servi (quel horrible mot) à quelque chose....à éviter que d'autres personnes ne viennent allonger la liste des morts sur le macadam de la barbarie humaine.

En d'autre temps on accusait le prix du pétrole d'être à l'origine de tous les maux.....les cours s'effondrent, le chômage continue de grimper.....cherchez l'erreur !

LOI MACRON : on en parle de plus en plus, elle affole les professions libérales dites privilégiées ou réglementées...une manière de plus de faire monter les pressions sur ceux qui travaillent et de dresser les pseudos nantis contre ceux qui ne font rien, c'est à dire les assistés ! Wait and see !

TIERS PAYANT : Marisol Touraine semble commencer à céder sous les menaces répétées de grève des soins brandies par les professionnels.....simple reculade ou début de prise de conscience que nous ne pouvons pas devenir des auxiliaires de la CPAM ? A mon sens, à plus ou moins longue échéance le tiers payant finira par s'imposer tout comme la télétransmission s'est imposée petit à petit.....mais il faudrait avoir des garanties signées assurant aux professionnels de santé des remboursements en 48 heures chrono !

L'UNIVERSITE DE PESSOA : toujours en fonctionnement, toujours en procès....les instances européennes sont saisies mais quand on connait la lenteur de décision des dites instances, on peut douter que des décisions rapides soient prises, laissant sur le carreau quelques centaines d'étudiants en cours de cursus universitaire....certains ont bon espoir, qu'il me soit permis d'en douter !

Ce 1er billet de mauvaise humeur colle à l'actualité qui n'est pas très "rose".....mais la France traverse une période peu propice à rire et à espérer.....dirigée par des énarques qui apparaissent comme de véritables bisounours coupés de la vraie vie......Arnaud Mongdebourg a raison, les politiques mentent....il a cependant mis du temps à l'avouer, mais on s'en doutait ! 

                                                                                                             André Krief

UNE RENCONTRE AMUSANTE DANS LES COULOIRS DU PALAIS DES CONGRES...

...la profession, toutes instances confondues, mais en particulier syndicales, ont permis à des financiers de créer des centres dentaires, allant même jusqu'à s'associer dans cette démarche avec certains fournisseurs dentaires, croyant ainsi, avec la complicité de l'Etat qui achète la paix sociale en prônant haut et fort la gratuité des soins pour tous, tirer la dentisterie vers le "haut"....en fait c'est l'effet inverse qui prime : ces centres, au main d'hommes d'affaires, qui se prétendent proches du milieu dentaire, n'ont pour la plupart, qu'une seule idée et qu'un seul but "faire de l'argent", privilégiant la quantité de soins à leur qualité, allant même jusqu'à préconiser des surtraitements.

La toute puissance de ces financiers, leur donne des allures de censeurs et de moralisateurs, témoin cette rencontre que j'ai faite lors de l'ADF : l'un de ces créateurs de centres, dont je ne citerai pas le nom mais que je pensais être plus intelligent dans son comportement, m' a carrément affirmé que ces centres que je décriais dans mes écrits permettaient l'accès aux soins pour tous, n'effectuaient que des soins de qualité et ne réalisaient que des prothèses fabriquées en France.

Au lieu d'argumenter, cette personne s'est fendue de menaces de procès à mon encontre si par malheur j'étais amené à citer son non nom dans un article.

Ce que ce financier a oublié c'est que le Docteur André Krief, titulaire d'un diplôme d'Etat de Docteur en Chirurgie Dentaire, n'a jamais mené de combat de personne mais uniquement des combats d'idées : je défends toujours une dentisterie de qualité LIBERALE au service des patients, privilégiant la dento conscience au chiffre d'affaires !

Ce serait faire trop d'honneur à cette personne et à bien d'autres qui pensent que les menaces m'intimident : je ne les citerai jamais, non par peur (après 42 ans d'exercice sans aucun procès de patients, de qui pourrais je avoir peur?), mais uniquement parce que ce serait leur faire trop d'honneur !

19 janvier 2015 : aux dernières nouvelles, certains dirigeants de centres dentaires, dont la personne qui m'a menacé, serait sur la sellette de l'administration fiscale !

                                                                                                                 André Krief 

LA CONTRIBUTION AUX UNIONS REGIONALES DES PROFESSIONNELS DE SANTE (URPS)

Cette contribution que tous les praticiens versent depuis des années et qui s'élève à 94€ pour 2014 n'a jusqu'à ce jour débouché sur aucune mesure concrète.....on avait parlé d'un grand projet permettant l'accès aux soins aux handicapés.... pour l'instant rien n'a été décidé!

Il paraîtrait que l'URPS d'Ile de France, aurait acquis un local à Paris qui serait destiné à finaliser ce projet, local au sein duquel les praticiens non équipés de cabinets accessibles pourraient venir soigner leurs patients handicapés. Cette information qui semble vérifiée, ressemble plus à une usine à gaz plutôt qu'à un projet réfléchi, bien ficelé et abouti!

En fait, il semble que la hâte mise à acquérir ce local correspondrait à la crainte ressentie, à juste titre par les responsables des URPS, de voir l'énorme trésorerie accumulée au fil des années, trésorerie sur laquelle lorgne l'URSSAF qui par le passé a déjà procédé à une ponction, être à nouveau ponctionnée par ladite URSSAF qui poursuit inlassablement une augmentation des prélèvements comme vous avez pu le constater sur votre notification de la régularisation des cotisations et contributions sociales 2013, à régler avant le 12 NOVEMBRE 2014.

Ces prélèvements par l'URSSAF d'une partie de cette contribution destinée initialement aux seules actions des URPS ressemble plus à une cotisation destinée, à mots couverts à la seule URSSAF, ce qui est illégal!

Ce sujet mériterait d'être éclairci car nous nageons en plein délire de PRELEVEMENTS ILLEGAUX !

LA FORMATION 2015 A SUIVRE ABSOLUMENT POUR TRANSFORMER L'AMBIANCE PROFESSIONNELLE DE VOTRE CABINET ET SE DEBARRASSER DE TOUTES LES CONTRAINTES MORALES ET PHYSIQUES

J'ai suivi le séminaire CAP ENERGIE organisé par ALL POSITIVE et je conseille à tous les praticiens d'en faire autant : de cette expérience qui n'a rien à voir avec toutes les formations de "coaching" que l'on nous propose, j'ai retiré avec l'ensemble de mon équipe, un bien être tant physique que moral.

Sur le plan relationnel toutes les tensions ont disparu tant entre les "soignants" et les assistantes qu'avec les "soignants" et les patients souvent très exigeants et difficiles à gérer.

Toutes les formations proposées à ce jour et que j'ai suivies n'apportent que des "ficelles" de rentabilité basées sur "le toujours plus vite pour gagner plus". A l'inverse, ALL POSITIVE s'adresse au bien être, au contrôle de soi et de son alimentation, et à "l'écoute" de ses collaborateurs les plus proches.

De cet ensemble de "pistes" tracées par Laurence Attias qui à l'inverse d'un gourou adapte sa méthode à la personnalité de chaque membre de l'équipe, et par Philippe Herzog, le coach sportif qui à travers des conseils d'hygiène de vie et d'exercices physiques réussit à "dénouer" les noeuds de notre corps et de notre psychisme, est née une véritable nouvelle façon d'exercer "tous ensemble" et d'obtenir des résultats qui dépassent toutes nos espérances. 

Pour un investissement financier modique basé sur 2 journées avec une mise en situation réelle sur le terrain, votre exercice se trouvera totalement transformé : vous serez plus convaincant et plus à l'aise pour expliquer à vos patients le bien fondé des traitements que vous leur proposez.

Le 21ème siècle est celui du respect de son corps et du respect de l'autre : cela passe par une écoute de soi et des autres pour surmonter agréablement la pénibilité de notre exercice et une gestion plus aisée des patients les plus difficiles à gérer.

Vous trouverez tout le programme proposé par ALL POSITIVE dans la page "CONFERENCES" en cliquant sur la bannière défilante".

 

CARTON ROUGE A TOUS LES EDITEURS DE LOGICIELS DE GESTION ET D'IMAGERIE  

Les utilisateurs des systèmes de gestion et d'imagerie et de gestion, se sont rapidement rendus compte des failles et des incapacités à permettre le passage à la CCAM en fournissant des drivers incapables de permettre les transferts de données et une exploitation des images. 

Les prétendues hot line, qui coûtent une fortune, censées apporter des réponses rapides aux problèmes rencontrés, sont injoignables !

A croire que durant 15 ans, les concepteurs ont hiberné en se réveillant, surpris d'entrevoir un monde nouveau qui les dépasse!

Payer des hot line et des logiciels pour ne pas pouvoir s'en servir, constitue une ESCROQUERIE qu'il faut dénoncer 


    PLANTER N’EST PAS IMPLANTER !

La périimplantite a été la « star » incontestée du dernier congrès de l’ADF : ce soudain regain d’attention pour une complication liée à la pose d’implants et aux réhabilitations prothétiques implanto portées a de quoi surprendre et de quoi susciter bon nombre d’interrogations.

Comment se fait il que certains conférenciers et industriels aient fait de ce thème leur cheval de bataille ? Comment se fait il que cette complication post implantaire ait aussi soudain connu un tel « boum » ?

Quels sont le ou les éléments qui ont changé au point que cette pathologie provoquée explose de la sorte ? La réponse apparaît toute simple pour tous ceux d’entre nous qui ont un peu de « bouteille » : bon nombre de praticiens se sont mis à confondre « plantation » et implantation », bon nombre de praticiens se sont auto déclarés « implantologistes » après avoir « subi » des formations plus ou moins fantaisistes, plus ou moins sérieuses, plus ou moins sommaires, étalées sur deux journées et souvent organisées soit par des instituts de formation « bidon » soit par des sociétés d’implants sorties de nulle part, bon nombre de praticiens ont confondu des implants destinées à supporter la fonction masticatoire avec des « chevilles » murales destinées à supporter des cadres ! N’est pas implantologiste qui décide de l’être : un praticien qui pose des implants se doit de maîtriser outre les éléments anatomiques de la sphère buccale mais également les volumes osseux, les méthodes de reconstruction osseuse et de savoir « manier » les tissus mous, en particulier de savoir évaluer et « travailler » la gencive kératinisée.

Trop de praticiens transgressent les principes fondamentaux énoncés par Bränemark, trop de praticiens posent des implants là où il n’y a pas suffisamment d’os, trop de praticiens écoutent le chant des cigales et le bruit des espèces sonnantes et trébuchantes plutôt que la voix de la science et du bon sens.

Trop de praticiens se livrent à des reconstructions osseuses certes habiles mais ô combien contraignantes et traumatisantes pour les patients, trop de praticiens voudraient poser des implants partout et chez tous les patients, trop de praticiens oublient de respecter l’axiome fondamental de notre profession « Premum non nocere ».

Trop de praticiens n’attendent pas la publication d’études sérieuses lors de la mise sur le marché de nouvelles marques d’implants, trop de praticiens pensent qu’ils implantent dans les règles quand ils pratiquent l’extraction implantation immédiate dans des zones où différer l’implantation devrait être la règle, trop de praticiens veulent raccourcir les temps nécessaires à l’ostéointégration de l’implant pour « aller toujours plus vite ».

Trop de sociétés d’implants publient des taux de succès obtenus avec les implants qu’ils commercialisent voisins des 100% en oubliant de préciser que dans ces taux de « prétendus » succès, ils ne comptabilisent pas les implants qui ont été perdus et qu’ils ont remplacé gratuitement lors d’une « repose » ultérieure.

Si Marivaux réapparaissait en ce siècle, nul doute qu’il réactualiserait le titre de sa célèbre pièce pour l’intituler « On ne badine pas avec les implants » ! Il faut que certains implantologistes, que je respecte par ailleurs, redéfinissent les vrais codes d’une implantologie constructive et non « à problèmes » comme c’est actuellement le cas avec l’épineux problème des périimplantites. Les lasers et autres matériels sophistiqués n’ont pas été conçus pour traiter des pathologies « induites » mais plutôt pour tenter d’assainir des problèmes parodontaux inhérents à l’individu, à ses gènes et à ses comportements sur le plan de l’hygiène bucco-dentaire.

J’ai eu la chance, tout au long de ma vie professionnelle, de faire appel à des implantologistes parodonto et implanto conscients qui ont posé sur mes patients des implants dans les règles énoncées par la science, ce qui m’a évité d’être confronté à cette fameuse « périimplantite » dont tout le monde parle : à ce titre je tiens à remercier ces « Maîtres » qui m’ont beaucoup appris et continuent à encore m’apprendre…..Merci Roland, Merci Pascal, Merci Thierry, Merci Sylvain, Merci aux deux « Bernard », sans oublier tous les prénoms de ceux avec qui je n’ai pas travaillé mais dont j’ai écouté les conseils au cours des multiples conférences que j’ai suivies. 

                                                                                                           André Krief 

LES CONGRES PHARES DE L'ANNEE 2015 A SUIVRE ABSOLUMENT
 
LES EMIR DAYS (DUBAÏ) 17-18-19 FEVRIER 2015
 
Un congrès avec un programme scientifique et une exposition qui dure 3 jours et qui s'ouvre de plus en plus aux Européens et en particulier aux conférenciers français avec une session française de Stomatologie pour la 1ère fois (AHMED FEKI de Strasbourg, MICHEL GOLDBERG de Paris, CHARLES SFEIR, IMAD ABOUT, JEAN CHRISTOPHEFRICAIN) : une occasion unique de voir les EMIRATS s'ouvrir à l'Occident, au sein d'un pays étonnant dans lequbon nombre de praticiens français officient .
 
                               IDS (COLOGNE) 10-11-12-13-14 MARS 2015                                
 
2000 exposants, 60 pays, 130000 visiteurs, 150 pays viennent envahir le plus grand salon du monde qui se tient tous les 2 ans à Cologne : gigantesque, cette exposition comporte des conférences, des exposants du monde entier et toutes les nouveautés qui vont envahir nos cabinets prochainement. 
A visiter absolument au moins une fois par tout praticien qui souhaite faire connaissance avec la dentisterie du monde !
 
LES JOURNEES DENTAIRES INTERNATIONALES DU QUEBEC (MONTREAL) 
22-23-24-25-26 MAI 2015
 
Les JDIQ comme on les appelle communément demeurent le congrès qu'il ne faut surtout pas manquer Outre Atlantique depuis que la majorité des congrès américains ne font plus recette suite à la faiblesse des communications qui y sont exposées : faiblesse due à des orientations purement commerciales qui finissent par nuire à la vérité du discours scientifique.
Mais les JDIQ ont su, au fil des années, acquérir leurs lettres de noblesse à travers leurs propres valeurs en invitant des conférenciers de renom du monde entier, en attirant chez eux la quintessence de la dentisterie mondiale, et en formant des praticiens de qualité au sein d'universités reconnues, telles que Laval et Mac Gill.
 
Mon seul regret est que la dentisterie française, la SOP, le Conseil de l'Ordre, les sociétés scientifiques françaises, accordent aussi peu de considération à cette dentisterie québécoise de qualité, et ce malgré des accords de reconnaissance des diplômes entre le Québec et la France.
 
Peu ou pas de conférenciers québécois sont invités à venir parler en France, ce qui est un comble de mépris, tandis que la Belgique n'hésite pas à prendre des initiatives dans ce domaine.
Seuls les jeunes praticiens ont compris que l'avenir de la dentisterie ne se situait plus en France mais au Québec vers lequel ils émigrent de plus en plus nombreux, attirés par la disponibilité des instances dentaires à leur égard et par la gentillesse de leurs consoeurs et confrères, ainsi que par un système de santé plus valorisant à tous poin ts de vue.
 
Je vous conseille vivement de vous rendre à Montréal en mai pour plusieurs raisons : le congrès en premier lieu, la beauté et la douceur de Montréal et des environs, la gentillesse des habitants et la douceur du climat en cette période.
 
Pour connaitre le programme complet des Journées Dentaires, cliquez sur la bannière latérale défilante située dans la page ACTUALITES du site; vous ouvrirez la page du Conseil de l'Ordre du Québec qui vous dirigera vers l'onglet des JDIQ qui une fois ouvert vous conduira directement au programme.
 
 WORLD DENTAL FORUM 2015 (PEKIN, SHENZHEN, HONG KONG)
18-19-20-21-22-23-24-25 OCTOBRE 2015
 
Ce Forum est organisé par le laboratoire MODERN DENTAL de Shenzen, qui est l'un des plus grands laboratoires de prothèse en Chine et qui est le laboratoire associé du Laboratoire Labocast en France, laboratoire que l'actualité dentaire vous recommande.
Ce forum comportera outre la visite du dit laboratoire, des conférences avec des conférenciers du monde entier, et pour la France, le ténor de l'esthétique en France, le conférencier international STEFEN KOUBI, directeur de l'Institut de la Facette à Marseille.
 
Des visites de Pékin et Hong Kong sont également prévues.
 
Donc 4 bonnes raisons de participer à ce forum mondial : le symposium, Stefen Koubi, la visite du plus grand laboratoire en Chine et le programme touristique.
 
 
 
LE SOMMAIRE DE LA SEMAINE
   

ACCUEIL : LE BILLET DE MAUVAISE HUMEUR DE LA SEMAINE , LES MANIFESTATIONS AUXQUELLES IL FAUT ASSISTER ET NOS COUPS DE COEUR

ACTUALITES : LES ACTUNEWS DE LA SEMAINE

REVUE DE PRESSE : LES LIVRES A LIRE ET CE QUI A ETE "VU, LU ET ENTENDU"

CONFERENCES ET CONGRES : A SUIVRE ABSOLUMENT
 
FORMATION CONTINUE : DES FORMATIONS, DES CAS CLINIQUES, DES INFORMATIONS

PRODUITS : LES INDISPENSABLES 

INTERVIEWS : LAURENCE ATTIAS DIRECTRICE-FONDATRICE DE "ALL POSITIVE"

 COURRIERS : ECRIVEZ NOUS, VOS REFLEXIONS SERONT PUBLIEES ET  NOUS FERONT AVANCER

QUARTIER LIBRE : NOS COLONNES VOUS SONT OUVERTES

SORTIES : LES TOP ET LES FLOP DES RESTAURANTS ET DES SPECTACLES

 

UN MERVEILLEUX LIVRE A LIRE ABSOLUMENT

PETIT DICTIONNAIRE IRONIQUE ET POLITIQUEMENT INCORRECT DE L'ART DENTAIRE

(à l'usage des patients et des praticiens)

par MARC BERT

Notre confrère Marc Bert qui a raccroché le moteur d'implantologie après plus de 40 années de bons et loyaux services, a "pondu" un ouvrage qui est une pure merveille d'écriture, de drôlerie et de véritable littérature.

Cela faisait bien longtemps que je n'avais autant pas pris autant de plaisir à lire un livre ayant un rapport avec les dents : le style et le language employés sont un mix de Michel Audiard, de Pierre Dac, de Coluche et de Bouvard.

Un vrai régal mêlant toutes les facettes de notre profession : le côté parfois dramatique, le côté souvent sarcastique, le côté humoristique et surtout le regard réaliste posé sur un "art" qui est devenu souvent terriblement ennuyeux car soumis aux tracasseries administratives et fiscales de plus en plus pesantes.

Marc Bert écrit brillamment, comme un véritable écrivain qui une fois débarrassé de ses forêts d'implantologie et de sa blouse, semble avoir trouvé une nouvelle voie, celle de l'humour dont on le savait capable mais dont on attendait la preuve.

Des définitions à la pelle toutes plus succulentes les unes que les autres : de A (comme Abajoue) à Z (comme la fameuse Zahia, égérie du footballeur Franck Ribéry), le dictionnaire de Marc Bert se lit à petites doses, comme un roman....j'en ai fait mon livre de chevet, et confidence, j'aurais aimé l'écrire !

Courez l'acheter ou offrez le, il est SUBLIMISSIME ! 

        
                                                                                                                                                                     LABOCAST TOUJOURS A LA POINTE DU PROGRES

Ce laboratoire qui a affiché depuis 26 ans son mode de fonctionnement en s'associant au plus grand laboratoire asiatique du monde (MODERN LABORATORY) ne cesse de m'épater à travers la qualité et le sérieux des travaux qu'il délivre en France tout en exigeant des praticiens une qualité de préparations et d'empreintes irréprochable.

Grâce à la présence de praticiens conseillers confirmés, LABOCAST fournit une palette de conseils et de renseignements qui sont uniques au monde !

CLIQUEZ SUR BANNIERE LABOCAST dans la page ACCUEIL : vous trouverez des tas d'informations pratiques qui vous permettront de réaliser des préparations adaptées à tous les types de matériaux céramo céramiques présents sur le marché en fonction de la biomécanique

J'ai opté de faire réaliser tous mes inlays, onlays, facettes et couronnes en E Max chez Labocast car dans ce domaine, comme dans bien d'autres , les travaux réalisés correspondent à un très haut niveau de fiabilité et de rendu esthétique.

Le matériau provient de la firme IVOCLAR  de même que la "machine" qui réalise les travaux prothétiques selon le procédé CAD CAM.   

Le pilier TELEMACK est un pilier anatomique réalisé par CFAO : sa réalisation reprend de façon numérique tous les paramètres techniques nécessaires à l'élaboration d'un piler garantissant l'homothétie des épaisseurs des matériaux cosmétiques et donc de leurs valeurs de résistance.
L'usinage est personnalisé pour permettre aux cliniciens un plus haut degré de liberté lors de la pose d'implants dans des situations difficiles, sans les tracas de la navigation avec la pléthore de composants prothétiques.
Le pilier TELEMACK, élaboré à partir de l'anatomie finale de la dent, et modélisé permet de répondre aux spécifications anatomiques de chaque patient (émergence, profil péri-implantaire)
Ce pilier est usiné à partir de blocs de Titane Grade 5 (Ti-6Al-4V), matériau éprouvé dans le domaine implantaire pour ses propriétés mécaniques et sa biocompatibilité)
Le pilier TELEMACK est disponible sur tous les principaux systèmes implantaires, ainsi que sur l'ensemble de ces marques par compatibilités respectives : NOBEL BIOCARE, STRAUMANN, ASTRA TECH, BIOMET 3i, ZIMMER, DENTSPLY FRIADENT, EUROTEKNICA, MIS, ALPHA BIO, TBR...
Grâce à ce système, on se libère du catalogue du fabricant, on ne possède qu'un seul tournevis de serrage
et on diminue les coûts en ne gérant plus un stock de pilers implantaires (le pilier entier, vis comprise est fourni par LABOCAST.

AVERTISSEMENT

L'actialité dentaire conseille à tous les praticiens victimes des agissements mafieux de la SOCIETE COTEL dirigée par un certain Mr UZAN, d'adresser un courriel à apkrief@lactudentaire.com : nous sommes déjà 3 praticiens à avoir subi d'importants désagréments au sein de nos cabinets.

        
 

 

 
 
 
LES DERNIERES MISES EN LIGNE

 
 
ACTUALITES - JOURNEES DENTAIRES DU QUEBEC A MONTREAL DU 22 AU 26 MAI 2015
MONUMENT DE MONTREAL

 
 
REVUE DE PRESSE - CONE BEAM IMAGERIE DENTAIRE ET MAXILLOFACIALE (QUINTESSENCE INTERNATIONAL)
LIVRE À LIRE - Neugebauer et Zöller, les auteurs allemands de cet ouvrage exercent au sein de l'Université de Cologne dans le service d'Implantologie et de Chirurgie Orale.
Ils démystifient les problèmes liés aux principes, diagnostic et plans de traitement que rencontrent souvent les praticiens qui ne sont pas rompus à la lecture des cone beam

 
 
CONFERENCE - FORMATION EN IMPLANTOLOGIE ORGANISEE PAR LE GEPI DES DOCTEURS PAUL ET CATHERINE MATTOUT
A SUIVRE - Les docteurs Paul et Catherine Mattout, fondateurs du Gepi, n'ont eu aucune peine à "remplir" cette nouvelle session de formation en implantologie consacrée au SUCCES EN IMPLANTOLOGIE, tant les praticiens implanto conscients sont friands de formations et de conseils destinés à assurer la perrennité de leurs implants, à une époque où nombreux sont les conférenciers qui considèrent l'apparition de péri implantites comme une fatalité!
Dès l'annonce de la date de cette formation, les inscriptions ont dépassé le quota possible, ce qui a conduit Paul et Catherine à refuser la participation à de nombreux praticiens

 
 
FORMATION CONTINUE - COMMENT DEVENIR UN ORFEVRE DE LA DENTISTERIE ESTHETIQUE EN 2 JOURS (www.linstitutdelafacette.com)
Une formation exceptionnelle de 2 jours aura lieu les 16 et 17 mai 2013 à Marseille à l'INSTITUT DE LA FACETTE sous l'égide du Dr STEFEN KOUBI, star internationale de la dentisterie esthétique. Au sein de son propre cabinet le Dr KOUBI réalisera un cas complet de facettes en direct retransmis dans une salle attenante ; ce cas incluera l'étude esthétique, le mock up, le wax up, les préparations, les facettes provisoire et le collage des facettes le jour suivant. Les explications seront relayées en direct par un modérateur qui relaiera les questions des participants.
Un cours théorique suivra accolé à des travaux pratiques sue modèles.
Une expérience unique en France qui va faire date.

 
 
PRODUITS - LES INDISPENSABLES
NOUVEAUTÉ - L'actualité dentaire vous révèle chaque mois les matériels et matériaux qui vont vous faciliter votre pratique et vous permettre d'aborder d'autres facettes de la nouvelle dentisterie moderne en perpétuelle évolution

 
 
INTERVIEW/DEBAT - ALL POSITIVE : UN MOYEN UNIQUE DE BOOSTER UNE EQUIPE ET UN CABINET DENTAIRE
INTERVIEW - l'actualité dentaire, séduite par l'intervention de Laurence Attias, Directrice-Fondatrice de ALL POSITIVE, au sein de plusieurs cabinets dentaires et par l'indice de satisfaction relevé auprès des praticiens ayant fait appel à elle, a voulu en savoir un peu plus sur cette "coach" pleine de ressources et d'idées

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Contactez-nous     © 2007  L'actualité dentaire  Tous droits réservés     Réalisation : Créatif Lab
.